Mon panier

Fermer

Quand la mort fait place à la vie

Publié le

Lynn O’Cain, maman d'un petit miracle 

On ne se connaissait pas beaucoup. Juste assez pour s’apprécier mutuellement, avoir du respect l’un envers l’autre, savoir que l’on partageait des valeurs, des idéaux. Nous avons lunché quelques fois ensemble pour partager nos visions du monde. C’était toujours agréable. Il avait un petit quelque chose qui faisait en sorte qu’il était quelque part dans la marge. Une attitude, une audace qui le rendait unique.

Lorsqu’il a appris le cancer de ma fille, il m’a tout de suite contacté. Il voulait me confier qu’il avait été atteint d’une tumeur cérébrale alors qu’il avait 12 ans. Il voulait me rassurer. Me dire que c’est possible de guérir. Moi, j’étais effondrée. On venait de nous dire que ma fille avait peu de chances de survivre à son cancer, un glioblastome de grade 4. Le plus mortel de tous. Un cancer sans rémission, car le taux de récidive est trop élevé. Une espérance de vie d’environ 18 mois. Si elle passait ce cap, ce serait une exception. Tic, tac, tic, tac, le temps passait et j’en avais le vertige. Alors, je ne demandais pas mieux que croire les mots d’espoir de Julien.

Il a proposé de rencontrer Béatrice. De lui offrir un après-midi VIP. Je comprenais dans cet élan de générosité qu’il voulait lui offrir un bon moment, comme il en avait vécu durant sa maladie. Ça m’a fait sourire. Ça m’a fait du bien.

Et voilà qu’au printemps j’apprenais que Julien était à nouveau atteint d’une tumeur cérébrale, alors qu’il allait devenir papa pour la 2e fois. Un glioblastome ! J’en ai eu des frissons. Il a entamé les mêmes traitements que Béatrice : chirurgie, radiothérapie, témozolomide…

En septembre, après l’examen de suivi de Béatrice, son neurologue nous a dit qu’elle sortait des statistiques, des pronostics de départ. En effet, deux ans après le diagnostic, la tumeur qui se trouve dans le cervelet de ma Fabuleuse n’a pas bougé… en dormance, bien tranquille dans le petit nid qu’elle s’est fait. Quel soulagement ! Pour la première fois en deux ans, j’ai eu un véritable sentiment d’espoir que ma fille pourrait guérir. Plus le temps file, plus nous pouvons espérer que de nouveaux traitements lui offriraient la vie.

Pendant ce temps, on apprenait que le cancer de Julien récidivait. Quelques mois seulement après son diagnostic, la tumeur avait grossi de 50 %. Ses probabilités de guérison fondaient comme neige au soleil. Ce fut une véritable confrontation d’apprendre cela. Julien vivait ce qu’on avait annoncé pour ma fille, alors que je la voyais faire son entrée scolaire comme tous les autres enfants. Quel clash !

Ce matin, j’ai appris que Julien est décédé. Je suis bouleversée. Comme on peut tous et toutes l’être quand un jeune homme d’à peine 30 ans, papa et époux, quitte ce monde à cause de la maladie. Je pense à sa douce Jessie, à ses filles Justine et Anaïs, à sa famille, ses amies et amis. Je pense au vide que laisse la perte d’une personne importante dans notre vie.

Ce matin, je suis rempli de gratitude envers la vie, car ma fille est toujours là. Je l’ai embrassée avant son départ pour l’école. Un sourire, une caresse, plein d’amour. J’ai une émotion si puissante qui m’habite, que ça me fait mal.

Je n’aurai sans doute jamais senti la vie aussi intensément que ce matin.

 

 

 Lynn O’Cain, maman d'un petit miracle 

5 Commentaires

  • A W: June 11, 2018

    Bonjour Lynn,

    Je viens de voir le reportage “dire adieu à son enfant” et je voudrais partager avec vous cette idée certaine:on guérit du cancer mais ca demande des efforts et des sacrifices. Seriez vous prette à changer radicalement votre alimentation si cela pouvait soigner définitivement votre fille?… S’il vous plaît et même si vous êtes extrêmement sceptique avec cette dernière phrase, regardez sur internet les vidéos réalisées sur les découvertes du docteur Irène Grosjean qui a soigné pendant plus de 20ans des malades atteints de différents types de cancers. Elle a même guérit complètement des malades atteints du sida. Et pas de sorcellerie ou autres choses bizarre non juste un changement d’alimentation et un nettoyage du liquide dans lequel baignent nos cellules. Elle explique tres bien le fonctionnement de notre corps et le procesus des maladies en lien avec notre alimentation. Votre fille est jeune il n’est pas trop tard pour l’aider mais il faut commencer des maintenant pour faire disparaître totalement les 20pourcents de tumeur restant avant qu’elle ne se réveille!! J’espère que ce commentaire vous aidera dans votre lutte pour la vie. Bien amicalement. A.W.

  • Natacha Arruda: December 07, 2017

    Merci pour ce touchant message d’espoir. Je suis si contente d’apprendre que Béatrice est encore en vie et qu’elle puisse en profiter pleinement. Il faut toujours garder espoir!

    Mon copain s’est fait opérer en avril 2014 pour un astrocytome. Il a fait de la radiothérapie et tout était beau jusqu’au mois de juillet 2017, quelques semaines avant notre départ pour notre premier voyage. Maux de tête intense. Rendez-vous, diagnostique : glioblastome multiforme de grade 4. Il s’est fait opérer une deuxième fois. 90% de la tumeur enlevé. Traitements de chimio 5jrs/ mois. Ça n’a pas fonctionné. Traitement de chimio tous les jours + injections d’Avastin, la tumeur a diminué énormément jusqu’au point que les images de l’IRM ne montrait à peine une tâche. Son prochain rendez-vous de suivi est dans 3 mois seulement. Nous passerons un beau temps des fêtes.

    Il ne faut pas baisser les bras et arrêter d’y croire. Il faut garder espoir, profiter pleinement de la vie et du moment présent.

    Natacha Arruda xox

  • Patricia Claveau: November 29, 2017

    Magnifique Lynn.
    C’est bien comme ça que je ressentais tes sentiments. Que j’imagine ces montagnes russes d’émotions qui nous font fremir… Tu le racontes d’une facon si touchante que mon coeur tremble.
    Je t’aime mon amie.

  • Francine Dufour: November 28, 2017

    Merci Lynn pour ce partage d’émotion, d’amour et de lucidité face à la vie.

    Francine
    xx

  • Annick O'Cain: November 28, 2017

    Très beau texte Lynn .
    Si intense et si touchant .
    Merci de nous partager cette partie de ton coeur
    xx
    ta petite cousine

Laisser un commentaire

Bonjour à vous!

Inscrivez-vous à l'infolettre