Mon panier

Fermer

Pour moi, c’est ça exister!

Publié le

Marianne, combattante et maman d’une survivante de 3 ans.

Je suis Marianne Simard. J’ai 42 ans. Je suis la maman de ma belle Leya, 3 ans, en rémission d’une leucémie depuis 2 ans.

Suite au cancer de ma fille, alors que la vie allait reprendre son cours, j’ai reçu un diagnostic du cancer du sein lobulaire infiltrant stade 4 avec métastases osseuses. 
QUOI? ENCORE! Non...

La vie m’a appris à cultiver la résilience, le courage, le positivisme MAIS ce que je n’avais pas encore appris était que la vie est faite pour être vécu. Il est primordial d’être vraie envers soi-même… et d’autant plus qu’il est primordial également de comprendre que nous ne sommes pas parfaits !

VOILÀ MA BÊTE.

Moi qui se répétais tout le temps :  je suis bonne, je suis fine, je suis capable !! OUF ! PU CAPABLE. J’en ai simplement oublié d’être moi. Je me devais de réussir... Mais c’est quoi réussir?

Le jour où j’ai appris que j’avais un cancer, j’ai aussi découvert que je ne me permettais plus le droit de chialer. Finie la chaleur réconfortante de mes larmes. Terminé de me traîner les pieds à errer comme une âme en peine.
F- FIFI-N_NINI :: FINIT

Maintenant, je me devais d’être une parfaite inspiration du ZEN. Me servant des phrases toutes faites bon marché pour nous empêcher de penser. Pour nous empêcher d’exister.  Dieu avait mis cette épreuve sur ma route. Et comme disent les anciens… (à lire sarcastiquement). Ne t’inquiète pas, le bon dieu donne ses plus grands combats à ses meilleurs messagers. Jamais il ne te donnera ce que tu ne peux supporter. Maintenant va et propage la bonne nouvelle. Agneau de dieu, je t’ai choisie pour être ma messagère. Enseigne aux gens comment regarder les fleurs, comment vivre, comment mourir. Certes, ici je donne dans la démagogie mais j’ai tenté très fort de réprimer toute idée négative. 

En réalité, je me réapproprie le droit à broyer du noir. Pourquoi me donner cette pression d’être une parfaite positive? J’ai le droit de ne pas toujours être heureuse, j’ai le droit d’avoir de la peine car j’ai le cancer, j’ai le droit d’être fatiguée à cause des traitements, j’ai le droit d’avoir peur car l’insécurité financière et les dettes sont trop lourdes à porter! J’ai le droit de me demander aussi : pourquoi? pourquoi es-tu venu déranger ma vie une deuxième fois !!! POURQUOI?

Tout autour de moi des sœurs et des frères de combat qui ressentent cette pression et cette propension à l’hyper positivisme. Désolée au commun des mortels. Nous sommes tous des êtres humains. Ce qui veut dire que nous avons tous un dark side.

Certes, j’aime la vie, les fleurs, les coccinelles et même les licornes ;-)

Mais, je ne suis pas cette diva du bonheur, j’ai choisi d’exister.

Après tout, j’enseignerais quoi à ma fille?  L’arc-en-ciel n’est-il pas constitué de plusieurs couleurs? D’autant plus, pour voir un arc-en-ciel, il nous faut de la pluie et du soleil.

Je crois que chacune de ses émotions a leur raison d’être.

J’ai mis du temps à comprendre… ressentir la peine, vivre sa colère, pleurer ne m’empêche pas également de sourire et d’exploser de joie quand je vais chercher ma fille à la garderie. Non, l’un n’empêche pas l’autre. En regardant le rivage, le ciel côtoie la mer sur laquelle dansent les voiliers et c’est merveilleux ainsi.

Je suis Marianne.
J’ai un cancer du sein stade 4 métastasé et je me réapproprie mon droit de ressentir toutes les émotions existantes. Je choisis de vivre dans la vérité.
Je peux et je veux chanter sous la pluie. Taper du pied. Rire aux éclats.
Crier de rage jusqu’à m’époumoner.
Je veux vivre et contempler toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.
Pour moi, c’est ça exister!

3 Commentaires

  • laure: November 26, 2017

    Il y a pas de mots pour te témoigner mon amitier, à toute ta famille, car vivre cette épreuve est surement la pire des chose que l’on peut avoir
    tu est mon héroïne pour la vie . je t’aime fort.

  • Julie Villiard: November 25, 2017

    Bravo mon amie,
    ton texte est super. Il témoigne de ta grande évolution. Tu es vraiment rendue une femme et une maman exceptionelle!
    Je t’aime

  • Martine Chiasson : November 23, 2017

    Wow! Bravo mon amie, quel beau message
    Remplit de sagesse. Tu m’inspires Marianne, tu es un exemple pour tous et je suis fière d’être ton amie.
    Je t’aime xxx

Laisser un commentaire

Bonjour à vous!

Inscrivez-vous à l'infolettre