Mon panier

Fermer

Maman jusqu'au bout...

Publié le

Marianne, combattante et maman d’une survivante de 3 ans.

Je suis assise dans mon lit à mon clavier et j’écris. La vie m’a apporté beaucoup à réfléchir en cette fin de semaine fleurie. Je regardais ma fille et j’avais tellement envie de pleurer un torrent de larmes. Ayant un cancer du sein stade 4 métastasés aux os, je ne sais pas combien de temps la vie va me permettre d’assister à l’éclosion de cette belle fleur de seulement trois ans et demi. Si belle, si magique, si authentique!... combien de temps je pourrai être à ses côtés?

Soudain elle me prend le visage à deux mains, me regarde et me dit : maman je t’aime…et me voilà transporté dans un autre univers. Les yeux remplis de cœurs. Me revoilà remplie à bloc d’amour et de retour dans mon moment présent. 

Être mère est l'un des instincts les plus forts, à mon avis. J’en prends pour témoin un membre de la famille que nous avons visité aux soins palliatifs (que je ne nommerai pas par respect pour tous). Quoique la maladie la ronge jusqu’aux plus profonds de son corps, malgré les papillons qui s’emparent de son esprit et la fait divaguer à gauche et à droite, son instinct de mère est toujours vivement présent. Certes, elle oublie où elle est mais elle n’oublie pas de regarder sa fille dans les yeux avec tout l’amour qui lui reste. Et ce, le crabe ne peut lui enlever. Je me suis sentie choyée d’assister à ce moment. Un nom, un jour, un visage, un endroit peut s’oublier mais ce sentiment viscéral de ce qu’on appelle la maternité lui, ne s’oublie pas. Il ne meurt pas puisque nous le léguons à nos prunelles. 

À toutes les mamans qui trouvent le courage de sourire malgré les maux de cœurs, les ongles cassés, la tête dégarnie, oui vous qui malgré tout, trouvez le moyen de moyenner pour faire en sortes que vos prunelles aient des souvenirs remplis d’amour et de belles valeurs fortes pour affronter ce monde.

Je vous souhaite et me souhaite des champs de fleurs.
Des lunes de nuits étoilées. Des rires en avoir mal au ventre et des milliers de petites mains qui nous prennent le visage avec un regard intense pour nous rappeler que maman nous sommes et maman nous seront jusqu’au bout.

Marianne, combattante et maman d’une survivante de 3 ans.

3 Commentaires

  • Josianne: June 15, 2018

    Merci beaucoup belle Marianne pour ce beau blogue! Merci de nous partager ta vie. Je t’aime mon amie. Tu es une femme extraordinaire. 🙏🏽💕

  • Isabelle Beauchemin : June 14, 2018

    Ma belle Marianne! Que de beaux mots pour une maman qui pourrait doublement en vouloir à la vie de te prendre tout ce que tu as de plus précieux.. les moments avec ta filles et la santé!! Je sais que tu es forte Marianne (pour avoir combattue avec mon fils au 2-12 en même temps que toi et ta fille) sache que je t envoie pleins de pensées positives et beaucoup d amour pour affronter cette seconde vague qui arrive a toi! Gros calin 😘xxx

  • Suzie: June 14, 2018

    Wowww. Un texte qui fait remettre les priorites aux bonnes places. Merci pour cette prise de conscience😍😍😍😍

Laisser un commentaire

Bonjour à vous!

Inscrivez-vous à l'infolettre