Mon panier

Fermer

Je suis une vivante!

Publié le

Véronique, 40 ans, vivante!

J’ai un cancer, mais je ne suis pas une combattante, je suis une vivante! 

J’ai 40 ans et en mai dernier, on m’apprenait que j’avais un cancer avancé des voies biliaires, non opérable, non traitable et non guérissable. La totale quoi!

Moi qui n’ai jamais été vraiment malade, j’ai maintenant un cancer qui s’attaque habituellement aux personnes âgées et qui offre une mince espérance de vie de 6 à 12 mois. Outch! 

À ce moment, j’étais sportive, engagée et en plein mandat professionnel. Je venais enfin de laisser une carrière de 15 ans qui me rendait malheureuse et je ne comprenais pas pourquoi on ne me donnait pas une petite chance de profiter de mes nouveaux choix de vie. Pourquoi la vie s’acharnait-elle sur moi?! 

Du jour au lendemain tout se bousculait : biopsie douloureuse, protocole de chimio qui ne me faisait pas, perte de 20 livres, etc. Ma condition physique s’est rapidement dégradée, voire même, complètement anéantie. 

J’ai reçu des dizaines de messages, passant de «je pense à toi» jusqu’à «ne lâche pas, tu es une battante, tu vas la mettre KO cette maladie». Quoi? Je dois encore me battre? Je venais de laisser ma carrière d’avocate, épuisée de nager constamment dans l’adversité et je devais maintenant me battre pour rester en vie?

Non non et encore non. Je refusais d’embarquer dans ce bateau-là. Dès les premières semaines du diagnostic, j’étais épuisée, déprimée et surtout, je ne croyais même pas passer l’été tellement je n’allais pas bien et que les nouvelles étaient toujours mauvaises. J’ai eu également à penser au testament, aux legs et aux explications concernant mes dernières volontés. 

Après avoir désamorcé mes peurs avec une coach et suite à une magnifique rencontre avec une proche d’Anne-Marie Séguin (vous vous souviendrez sans doute de son passage à Tout le monde en parle où elle était accompagnée de Marcia Pilote), j’ai décidé de choisir la vie pour ce qu’elle est et non parce que j’avais peur de la mort. J’ai choisi d’aborder la fin de ma vie avec positivisme, que celle-ci se calcule en mois ou en année.

Je n’étais plus une battante, j’étais devenue une vivante. 

Je me suis mise à profiter de chaque instant et moment, tout en riant et en appréciant la vie. Oui, j’ai des rechutes, mais j’ai appris à vivre avec la maladie au lieu de me chicaner avec elle. Par moments, j’oublie même qu’elle a envahi mon corps de façon virulente, qu’elle est de stade 5 et que la chimio que je reçois n’est donnée qu’à des fins palliatives. 

J’ai un cancer, je l’accepte et je lâche prise sur lui, car je ne contrôle pas comment il se comporte. J’agis sur mon mental, la seule chose que je contrôle.

J’entends les cartésiens me dire que le mental n’y est pour rien... et bien nous sommes en octobre, j’ai atteint le stade des 6 mois et mon état s’est amélioré. Mes masses et métastases ont diminué significativement en plus d’être moins denses. Un miracle! Je ne suis pas guérie, mais je vais mieux et malgré la chimio qui fatigue et endommage mon corps, je réussis à mener une vie quasi normale. Est-ce la médecine qui a fait en sorte que je sois rendue là? Est-ce mon état mental? Je crois simplement que l’on crée notre chemin, quel qu’il soit. 

Alors à tou(te)s les battants(es) du cancer, rien ne sert de cultiver le négatif.
Choisissons la vie! Notre mental est fort, utilisons-le!

 Véronique, 40 ans, vivante!

32 Commentaires

  • Johanne Ruel: February 28, 2018

    Moi aussi je suis Vivante! Depuis j’ai 2013 , j’ai reçu un diagnostique de cancer du pancréas avec métastases au foie de stade 4 . On m’avait donnée 6 a 24 mois . Inopérable,incurable seulement chimio palliative . J’ai reçu 60 chimio sur de Folforinox et depuis le 5 août 2016 , je suis en pause santé , sans aucun traitement. Je suis en super forme . .Tout est stable . J’ai décidée de vivre tous les autres jours après tout un jour on va tous mourir .
    Vive la vie . Je m’occupe, fais du bénévolat, voyage et aime faire le plus de bien autour de moi . Amitie

  • France tardif: February 26, 2018

    Quand j’ai lu ton message sa ma surpris parce qu’il y a trois mois je fesais un message qui disait la même chose je ne me bat plus contre la maladie je vie avec.

  • Monique Delorme: January 06, 2018

    Bonjour Véronique, je suis comme toi une vivante! Je vis avec un cancer du sein inopérable avancé stade 4 avec métastases aux os et au foie (récent) j’en suis à ma 3ième chimio (intraveineuse, pilules, intraveineuse) depuis bientôt 4 ans. J’ai mon 2 ième traitement de chimio demain. Je vis à fond et je suis très active. Je suis présidente du CA des Loisirs de mon secteur et nous sommes à la préparation de notre 45 ième Édition du Carnaval. J ai décidé que le cancer n allait pas m empêcher de vivre ni m’empoisonner le cerveau avec de la tristesse, du stress etc…..je me dis ça me donnerait quoi…je préfère que toutes mes journées soient belles et elles le sont….je me sens utile à faire quelque chose que j aime donner du bonheur aux gens à travers les loisirs…sois heureuse… des petits bonheurs on en a à tous les jours xxx

    Comme je dis toujours le passé est derrière
    L’avenir est pas encore arrivé
    Le présent est aujourd’hui!

  • Normand Tremblay: January 05, 2018

    Véronique continue a vivre chaque jour comme si c’était le dernier. Comme ça tu auras vraiment profiter de ta vie. :) xoxox

  • Jean-Denis Paquette: January 05, 2018

    Salut Véronique, au mois de juin on m as auusi diagnostiqué un cancer et j étais en phase 4 et idem a toi j ai décidé de vivre et que ce n est pas la maladie qui va me mener , je viens juste de terminer mes traitements de chimio et ca va tres bien voila comment il faut faire au jour le jour et etre heureux BRAVO A TOI CONTINUE Y EN RIEN DE MIEUX QUE D ETRE HEUREUX XXX

  • Hughy: January 05, 2018

    Vivre le moment présent c’est ça le vrai bonheur la vraie vie et pensé que un miracle çà existe.?

  • Ruth Bourque: January 04, 2018

    Tres beau temoignage ,merci de votre partage il donne des ailes a celles qui eb ont besoin merci

  • Kathy morin: January 04, 2018

    Quel beau texte courageux et groundant. Merci pour ces mots forts qui donne un vrai sens.

  • Christiane : January 04, 2018

    Quelle tristesse,
    Si jeune, si belle si pleine de vie. La vie est injuste.
    Toute mes sympathies aux siens.

  • Suzanne Lepage: January 04, 2018

    Que dire à la famille d’une jeune femme de quarante ans qui viens de mourir à part mes plus sincères condoléances . La vie est mystérieuse pourquoi il y a des gens qui vivent jusqu’à 100 ans et d’autres en bas âge ou dans le coeur de leurs vies guittent ce monde ont dit que sur cette terre nous sommes venus faire un voyage et que chacun de nous a une station ou il débarquera du train de la vie car ce qu’il est venu faire ici est accomplie repose en paix

  • Josianne Monette: January 04, 2018

    Merci ma belle Véronique de m’avoir donné l’opportunité de te connaître. Merci d’avoir écrit ce blogue. Il sera à tout jamais conservé. J’envoie du courage et beaucoup d’amour à la famille. Mes sympathies les plus sincères.

  • Potvin Micheline : January 03, 2018

    Je tient a offrir toutes mes sympathies a la famille. Mes pensées vous accompagnent.

  • Janie Gagnon: January 03, 2018

    Notre belle Vero nous a quitté le 2 janvier à 20h05 entourée des siens et de beaucoup d’amour. Merci de tout l’amour que vous lui avez transmis.

  • bouffard: December 10, 2017

    Quel témoignage inspirant…je crois que tu as le pouvoir de défier les statistiques par ton approche.

  • klemm mireille: November 22, 2017

    QUE LE CIEL VOUS PROTEGE ET QUE VOUS SIRTIEZ DU TUNNEL LET IT BE,
    loads of good vibes
    suis moi aussi malade mais VEUX VIVRE avec ou malgre
    we shall overcome

    Never surrender
    disait Churchill??????

  • klemm mireille: November 22, 2017

    QUE LE CIEL VOUS PROTEGE ET QUE VOUS SIRTIEZ DU TUNNEL LET IT BE,
    loads of good vibes
    suis moi aussi malade mais VEUX VIVRE avec ou malgre
    we shall overcome

    Never surrender
    disait Churchill??????

  • Jacques Martel: November 10, 2017

    Bonjour! je viens de terminer la lecture de votre texte…et je crois que le “mental” joue un rôle primordial dans la façon que les évènements nous touche.

    Personnelement à l’âge de 43 ans j’ai reçu un diagnostic de cancer de la prostate, dans les premiers mois suivant le diagnostic j’étais démoli et doucement j’ai modifier ma façon de voir cette maladie, elle est là, je vis avec, cependant, je savoure chaque moment, la vie est ainsi plus facile, surtout plus belle.

    Un jour, comme nous tous, je partirai pour un grand voyage sans bagage, pour le moment je vis.

  • Chantale: November 09, 2017

    Véronique, tu es absolument inspirante! Je te souhaite de tout cœur de vivre intensément chaque instants que la vie t’offre. Tu es définitivement un bel exemple de courage. Mes pensées sont avec toi.

  • Annie Elkaim: November 08, 2017

    Bonjour Véronique,

    Merci pour le partage de ton expérience, tu es très inspirante. Je souhaite très fort que tu vives les plus intenses et les plus beaux moments de la vie et que la force de ton mental continue d’améliorer ta santé à chaque seconde qui passe pour chacun d’entre-nous. J’aime penser que l’échéance de 6 mois que tu as brillamment dépassée ne soit qu’une erreur de programmation et que ta vie soit belle et pleine et que l’agenda de notre destin efface la menace car tu es tellement inspirante et une très belle personne. Ton expérience nous permet à tous et à toutes de réaliser que nous sommes en survie à chaque instant et qu’il est préférable de choisir et de rechercher un maximum d’instants de bonheur. Merci, merci et merci.;)

  • Julie Hainault: November 08, 2017

    Tu m’inspire Véronique. J’aime la façon que tu choisie pour faire face à l’adversité, tu es un vrai modèle de courage ??

Laisser un commentaire

Bonjour à vous!

Inscrivez-vous à l'infolettre