Mon panier

Fermer

Guide de survie du supporteur

Publié le

Josianne, 40 ans, fondatrice de EKKLO, #soldat

Récemment, j'ai passé de l'autre côté de la clôture. Le cancer est venu s'attaquer à un membre de ma famille.

J'ai la plaque du soldat: combattante, survivante et supporteur.
3 ans de service.
Numéro de matricule: TP 53.

Je le connais vraiment bien maintenant celui-là. Quand il se pointe... il ne cogne surtout pas, il entre et DÉFONCE tout autour de toi. Il s'empare de TOUT ton espace et il ose même essayer de t'enlever la vie! TA VIE. 

NON MAIS.
Je le trouve tellement effronté!!! 

Ce n'est vraiment pas facile vivre avec lui et ce n'est vraiment pas facile non plus pour tous les gens qui t'aiment autour et qui prenne soin de toi.
J'ai eu la visite du cancer dans ma vie et maintenant, il est dans la vie d'un membre de MA famille. OK. Il veut jouer à ça?

On va passer à travers, bien équipée, en famille, on va l'avoir! Il finira bien par comprendre qu'il n'a pas sa place ici.

Voici mes top 10 conseils pour les supporteurs.
PS: le guide du combattant est sur le blogue ;-) Clique ici, si tu veux le lire.

  • Ne rien prendre personnellement : Une personne malade, sous l’emprise de la douleur, de la peur et de la fatigue peut parfois perdre le contrôle sur ses émotions. Cette crise n’est bien souvent pas dirigée vers toi.
  • Ne te culpabilise pas : Supporter un être cher dans la maladie, c’est difficile. Nous avons tous 24h dans une journée et tu as également ta vie et tes occupations. Ne te culpabilise pas si tu n’es pas toujours disponible. L’important, c’est de donner ce que tu as.
  • Écoute, écoute, écoute : Sois prêt à écouter. Tu entendras parfois des choses dures dénudées d’espoir, mais tu dois ouvrir tes oreilles et ton cœur, sans parler, juste pour écouter.
  • Limite tes conseils : Une confidence ne doit pas toujours signifier la création d’une solution. Il y a certaines situations qui ne méritent pas de conseils, mais simplement du support.
  • Ne porte aucun jugement : Être malade, c’est être complètement vulnérable et en apprentissage d’une nouvelle réalité. Chaque étape du cancer comporte ses phases et pour chacune d’elle, garde tes jugements. Chaque personne vit ces étapes à sa manière.
  • Donne de l’amour, toujours de l’amour : Le conseil le plus important. L’amour, le réconfort et l’attention sont les plus beaux cadeaux que l’on peut offrir à une personne en détresse et qui ne sait plus comment s’aimer.
  • Propose de la légèreté et de l’humour : Le quotidien d’une personne atteinte du cancer est assez sombre. Lors de tes visites, offre de la couleur, des blagues, parle de ta routine même si elle te semble futile. Essaie de changer les idées de la personne que tu supportes.
  • Rends-toi pratique et utile : « Allo, je suis à l’épicerie, as-tu besoin de quelque chose? » « Je suis libre ce matin, aimerais-tu un petit coup de main avec ton ménage? » « Tiens, je t’apporte un pot de soupe». Simple, mais tellement important et apprécié.
  • Protège ton cœur : Pour aider une personne que l’on aime, il faut d’abord être fort. C’est tellement dur que voir un ami ou un membre de sa famille souffrir. Le sentiment d’impuissance, la vue de la souffrance physique, le changement du corps… Il est donc important de t’écouter et de comprendre tes limites.
  • Considère le combattant comme une personne et non comme un patient : Une personne malade ne veut pas être malade. Bien que le personnel médical soit vraiment génial, une journée à l’hôpital ne fait que rappeler à cette personne que sa vie est en danger. En sa présence, soit l’ami qui agit comme si la maladie n’était pas là, car cette personne était quelqu’un avant d’avoir le cancer.

Josianne, 40 ans, fondatrice de EKKLO, #soldat

1 Commentaires

  • Marie-Soleil: December 01, 2017

    Juste merci pour ce guide du supporteurs!!

Laisser un commentaire

Bonjour à vous!

Inscrivez-vous à l'infolettre